Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe et présidente du Cercle des femmes parlementaires, est mobilisée pour les Journées d’action contre la violence faite aux femmes - Chantal Soucy
17363
post-template-default,single,single-post,postid-17363,single-format-standard,bridge-core-2.5.1,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-23.6,qode-theme-bridge,disabled_footer_bottom,wpb-js-composer js-comp-ver-6.4.1,vc_responsive

Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe et présidente du Cercle des femmes parlementaires, est mobilisée pour les Journées d’action contre la violence faite aux femmes

Chantal Soucy, députée de Saint-Hyacinthe et présidente du Cercle des femmes parlementaires, est mobilisée pour les Journées d’action contre la violence faite aux femmes

Québec, le 1er décembre 2020 – À l’occasion des journées d’action contre la violence faite aux femmes, qui se tiennent entre le 25 novembre et le 6 décembre, Chantal Soucy et les membres du comité restreint du Cercle des femmes parlementaires lancent une capsule vidéo de sensibilisation sur le thème : La violence conjugale envers les femmes en temps de pandémie.

C’est à l’initiative de la présidente du Cercle, Chantal Soucy, que les membres du comité restreint ont pris la parole dans cette capsule vidéo afin de sensibiliser l’ensemble des parlementaires ainsi que la population québécoise sur la violence conjugale envers les femmes en temps de pandémie.

En introduction, Mme Chantal Soucy rappelle que les femmes représentent la majorité des victimes de violence conjugale, et que selon une récente enquête de Statistiques Canada, les femmes sont particulièrement inquiètes de la possible violence familiale vécue pendant la crise. Pour la députée Soucy, la violence envers les femmes au Québec, c’est assez ! Elle invite également la population québécoise à faire preuve d’empathie envers les victimes et à se mobiliser pour que cesse la violence conjugale.

« Les femmes au Québec doivent réaliser que, malgré tous les obstacles liés à la COVID-19, on ne les laissera pas tomber. Il y a de l’aide disponible auprès de plusieurs organismes sur le territoire et il ne faut pas hésiter à se la procurer au besoin », souligne Chantal Soucy, présidente du Cercle des femmes parlementaires.

Le Cercle des femmes parlementaires a été créé en 2010 et il regroupe toutes les femmes membres de l’Assemblée nationale du Québec. Le Cercle est un lieu essentiel de réflexion et de partage des expériences entre élues. Sous la présidence de Mme Soucy, il a tenu plusieurs activités lors desquelles des expertes et experts ont été invités en plus d’avoir fait adopter des motions importantes à l’Assemblée nationale sur la condition féminine.

Pour visionner la capsule vidéo du Cercle des femmes parlementaires : http://www.assnat.qc.ca/fr/video-audio/emissions-capsules-promotionnelles/capsules-promotionnelles/AudioVideo-87743.html